11 rue des Pyramides, 75001 Paris

Les Perles de Jordanie

à partir de 795€
Faire une demande de Devis

Informations

à partir de 795€
  • : Moyen Orient
  • : Valable 6 mois après le retour
  • : délivré à l'arrivée pour les citoyens français
  • : Arabe
  • : Amman
  • : 89 342 km2
  • : 8 jours - 7 nuits
Programme

Les Perles de Jordanie

À partir de 795€ (hors transport aérien)

Départ garanti chaque samedi - Circuit accompagné de 8 jours

Programme

1

Jour 1 – Samedi : France / Amman

Arrivée à Amman. Accueil à l’arrivée et assistance pour l’obtention du visa.

Transfert à l’hôtel. Dîner et nuit à l’hôtel.

2

Jour 2 - Dimanche : Amman – Châteaux du Désert - Amma

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ pour les Châteaux du Désert. Le premier château visité est le Qasr Al-Kharaneh, situé à 55 km d’Amman. Il s’agit probablement du seul château qui ait eu une fonction d’abord militaire, comme le laisse penser son architecture. Cependant, pour certains chercheurs, l’importance des écuries suggère plutôt un caravansérail. Qasr Amra se trouve à 26 km au sud-ouest d’Azraq, au bord de la route principale. Qasr Amra occupe une île qui s’est formée dans le lit d’un Wadi (vallée) presque toujours à sec. Ce petit château, bien conservé, arbore des lignes claires, et des contours arrondis, dont la pierre blonde se fond dans la chaleur du désert. Qasr Amra a été bâti au début du VIIIème siècle par le calife Walid Ier. Qasr Al Azraq fut durement affecté par un tremblement de terre en 1927, le château reste cependant magnifique. C’est l’inscription au-dessus de l’entrée principale qui a permis de dater la rénovation au XIIIème siècle. Déjeuner. Retour à Amman pour une visite de la capitale du royaume hachémite. Entre le désert et la vallée du Jourdain, Amman abrite plus d’un million d’habitants. Entièrement bâtie dans un calcaire blanc beige, la ville est un agrégat de cubes couleur crème, doré par le soleil. Du haut de la citadelle, ne pas manquer la vue superbe sur la ville basse. Mais avant d’y descendre, la visite du Musée Archéologique, du temple d’Hercule et du Palais Omeyyade s’impose. Petite promenade ensuite dans la ville basse, qui a conservé un beau Théâtre Gréco-Romain, qui peut accueillir six mille spectateurs environ. Retour à l’hôtel. Dîner & nuit à l’hôtel.

3

Jour 3 – Lundi : Amman – Jerash - Ajloun - Amman

Petit déjeuner à l’hôtel.

Cap vers la ville antique de Jerash ou Gérasa à 45km environ d’Amman. C’est le deuxième plus grand site de Jordanie après Pétra. Aujourd’hui, Jerash est considéré comme l’une des villes provinciales romaines les mieux conservées dans le Proche-Orient. Jerash était dissimulée sous le sable pendant plusieurs siècles avant d’être découverte et restaurée durant 70 ans. La ville a été entièrement construite dans un calcaire rose orangé, que magnifient, à l’aube et au couchant, les rayons du soleil. L’apogée de Gérasa date des

IIème et IIIème siècles. Jerash est l’exemple même de la planification municipale romaine, vaste et formelle, dans tout le Moyen-Orient. Elle est ornée de rues pavées à colonnades, d’immenses temples sur la crête des collines, de théâtres ravissants, de places publiques spacieuses, de thermes, de fontaines et de murailles percées par des tours et des grilles. Déjeuner. Continuation vers Ajloun, Cette ville compte une très impressionnante forteresse Qalaat al Rabad, nichée en haut d’une montagne, construite au XIIème siècle, à l’époque de Saladin, pour défendre la région et contrôler les mines de fers locales également et d’empêcher les Croisées de traverser vers Jérusalem. Du sommet une vue superbe sur la vallée du Jourdain. Retour à Amman.

Dîner & nuit à l’hôtel.

4

Jour 4 - Mardi : Amman - Route des Rois - Madaba – Nébo – Kerak - Petra

Petit déjeuner à l’hôtel.

Route vers la Route des Rois et visite de Madaba. La ville des mosaïques, tant dans les églises que dans les maisons, leur haute technicité, leur valeur artistique, prouvent que cet évêché byzantin qui comptait 14 églises a abrité une extraordinaire école de mosaïstes. Leur art atteignit son apogée aux Vème et VIème siècles. Vous visiterez à l’église Saint-Georges de Madaba, la « carte de la Palestine » exhumée en 1898 lors de la construction de l’église. Cette mosaïque du milieu du VIème siècle, à peine altérée, retrace la géographie du Proche-Orient byzantin. Elle mesurait initialement 25 m sur 5 m et était formée de deux millions de tesselles. Puis route vers le Mt. Nébo, à 10 km au nord-ouest de Madaba. Site présumé de la tombe de Moïse, le mont Nébo culmine à 840 m d’altitude. Il est devenu un lieu de pèlerinage universel à partir du début de l’ère chrétienne. Continuation vers la forteresse de Kerak. Le Wadi Kerak, vallée en contrebas de la cité, fut l’une des grandes voies de pénétration en Palestine. C’est dans les années 1115 que Baudouin Ier fonda la seigneurie de Montréal. Foulque le Jeune d’Anjou, baron de France et troisième souverain franc du royaume de Jérusalem (1131-1144), confia ce fief à son échanson Payen le Bouteiller, qui édifia la forteresse de Kerak en 1142 et en fit sa résidence. En 1176, Renaud de Châtillon, ex-seigneur d’Antioche, la reçut à la suite de son second mariage. Il fallut le désastre croisé de Hattin (1187), au terme duquel Jérusalem fut conquise par les musulmans et Renaud exécuté, pour que Kerak tombe, en 1189. Mais Saladin dut assiéger encore plus d’un an la forteresse défendue par la veuve de Renaud avant qu’elle ne rende définitivement les armes. Déjeuner à Kérak. Continuation vers Petra via la route de désert. Dîner & nuit à l’hôtel.

5

Jour 5 – Mercredi : Petra la Rose

Petit déjeuner à l’hôtel.

Journée entière consacrée à la visite de Petra. La ville rose « Petra » (la pierre en grec), découle du toponyme araméen prononcer «Rekem» ou «Rakmou», qui signifie « bicolore ». La géologie est en effet à l’origine de la ville rouge, entièrement taillée dans un grès tendre. L’homme, présent ici depuis une dizaine de milliers d’années, a achevé de donner son aspect au site entre le IIIème siècle av. J.-C. et le IIème siècle apr. J.-C. : au total, ce sont près de 800 monuments, surtout des tombeaux, qui parsèment Petra sur 100 km2. Huitième merveille du monde et déclarée site de l’héritage mondial par l’UNESCO, c’est le site le plus célèbre de la Jordanie et même du Moyen Orient. Vous traverserez le Siq, étroite et longue faille due à un tremblement de terre préhistorique. Au bout du Siq, apparaît soudain, le monument le plus majestueux de Petra, «Al Khazneh» ou le «Trésor» au décor gréco-romain. Quel spectacle éblouissant de beauté… Au-delà du Trésor, il y a des centaines de bâtiments sculptés, des temples, des Tombeaux Royaux, des maisons, des chambres funéraires, des salles de fêtes, des bains, des escaliers monumentaux, des portes en forme d’arche, des rues pavées et surtout le Théâtre Romain de 3000 sièges environ. Vous traverserez le Cardo Romain et vous visiterez le Qasr El Bint, le seul temple encore debout et dans un bon état de conservation. Déjeuner au restaurant du site.

Dans l’après-midi, ascension au mont El Deir ou le Monastère (facultative), et temps libre.

Retour à l’hôtel. Dîner & nuitée à l’hôtel.

6

Jour 6 – Jeudi : Petra – La Petite Petra – Wadi Rum

Petit déjeuner à l’hôtel.

Départ, vers la petite Petra « Little Petra », puis route vers le désert de Wadi Rum- Si Pétra est le résultat du travail de l’homme conjugué à celui de la nature, les falaises, les pics et les vallées du Wadi Rum ne doivent qu’à eux-mêmes leur « sereine beauté » et leur « écrasante grandeur », selon les mots de T. E. Lawrence. Le Wadi Rum « vaste, résonnant d’échos et marqué par la présence du divin » est tel que « seuls les paysages, dans les rêves d’enfant, ont cette grandeur et ce silence». Ce site fut en effet l’un des hauts lieux de la Grande Révolte arabe, magnifié par le réalisateur David Lean dans l’une des scènes les plus impressionnantes de son Lawrence d’Arabie. Safari dans le désert en pick-up 4X4 « local » pour une heure et demie.

Déjeuner dans un camp bédouin. Diner et Nuit sous les tentes Bédouines.

7

Jour 7 – Vendredi : Wadi Rum – Wadi Araba – La Mer Morte - Amman

Petit déjeuner.

Via la route d’Araba, départ pour les rives de la Mer Morte, le point le plus bas en altitude sur la terre, à 398 mètres au-dessous du niveau de la mer. Déjeuner.

Temps libre pour la baignade.

La mer Morte est entourée de montagnes à l’est et des collines onduleuses de Jérusalem à l’ouest, ce qui lui confère une beauté quasiment irréelle. On pense que cette région si peu peuplée et paisible aujourd’hui aurait abrité cinq cités bibliques: Sodome, Gomorrhe, Adma, Tseboïm et Tsoar. Les bénéfices thérapeutiques de la mer Morte sont connus depuis au moins deux mille ans. Il est prouvé que le climat et les éléments (soleil, eau, boue et air) offrent une combinaison unique de conditions naturelles capables de soulager tout un éventail d’affections chroniques telles que les problèmes dermatologiques (psoriasis, dermatite atonique, vitiligo, psoriasis arthropathique, etc.), les problèmes respiratoires (asthme par exemple) et bien d’autres affections comme l’arthrite, les problèmes circulatoires, l’hypertension, la maladie de Parkinson et les affections ophtalmologiques. Profitez d’une étrange mais délicieuse expérience : « flotter » à la surface des eaux. La flottabilité est due à la teneur en sel neuf fois supérieure à celle de l’eau de mer ordinaire.

Retour à Amman.

Dîner d’adieu dans un restaurant typique. Transfert à l’aéroport et enregistrement.

8

Jour 8 – Samedi : Amman / France

Envol dans la nuit vers la France.