11 rue des Pyramides, 75001 Paris

Histoire de la Géorgie

La Géorgie est un petit Etat qui se situe aux confins de l’Asie Occidentale, dans la région du Caucase. La riche histoire de ce pays, ainsi que sa culture unique dans cette région du monde, la beauté de ses paysages et le charme unique de sa capitale, Tbilissi, en font une destination de plus en plus prisée des touristes occidentaux. Pour être capable de profiter au maximum de ce que ce petit Etat du Caucase a à nous offrir et comprendre ce qui lui donne son identité, il peut être particulièrement intéressant de se concentrer sur l’histoire singulière de la nation géorgienne. Découvrez quelques bribes d’histoire de ce pays avant votre voyage en Géorgie.
Un pays au mille facettes
La Géorgie est un mélange d’histoires et de cultures qui se sont croisées au fil des siècles. Lors de la préhistoire et jusqu’à l’antiquité, ce sont une multitude de cultures qui se partagent la région du Caucase, dont un bon nombre sur l’actuel territoire de la Géorgie. C’est à partir du IIIè siècle après Jésus-Christ que les choses commencent à se préciser : le pays est divisé en deux, avec la Colchide d’origine grecque à l’ouest et l’Ibérie indépendante dans la partie orientale. A la fin du Ve siècle, ces deux entités s’allient et la Géorgie actuelle commence à émerger. C’est néanmoins à la fin du IXe siècle qu’un souverain, le roi Adarnassé IV, prend enfin le titre de « roi des Géorgiens ». S’en suivent alors des siècles d’histoire qui voient s’alterner des divisions territoriales, des annexions ou encore des indépendances face à des envahisseurs. La Géorgie telle qu’on la connaît aujourd’hui a déclaré son indépendance de L’URSS le 9 avril 1991, lors de la période de la chute du bloc soviétique. Ces différentes facettes de l’histoire géorgienne se refléteront au cours de votre voyage en Géorgie.
La Géorgie moderne : un pays gagné par la modernité
Au fur et à mesure du temps, la Géorgie s’est urbanisée et de nombreux pans de la culture occidentale ont imprégné cette petite nation du Caucase. Aujourd’hui, les touristes occidentaux qui partent en voyage en Géorgie se sentent de plus en plus comme chez eux, sans pour autant perdre ce dépaysement si particulier que l’on ressent quand on arrive à Tbilissi et que l’on parcourt les terres environnantes. Cette modernité n’enlève en fait rien de son charme et les particularités de sa culture qui restent omniprésentes, après des siècles d’une histoire singulière au cours desquels se sont mêlés des populations diverses, ancêtres des actuels Géorgiens. Cette modernité a été atteinte suite à un passage au modèle libéral lorsque la nation caucasienne est sortie de l’ère soviétique. Les touristes seront charmés par cet entre deux mondes, entre les McDonald’s de Tbilissi et les quartiers traditionnels, témoignant de la volonté qu’a la Géorgie de vivre dans l’ère du temps tout en préservant le caractère unique de sa culture. Cet aspect bicéphale du pays du Caucase, mêlant modernité à tradition, fait partie de ce qui charme le plus les étrangers.